« Les grandes fatigues », finaliste au Prix Alain-Grandbois

C'est un immense honneur d'être finaliste pour le Prix de poésie Alain-Grandbois 2020 de l'Académie des Lettres du Québec, pour mon livre Les grandes fatigues (Le Noroît), aux côtés de Jean-Marc Desgent pour Misère et dialogue des bêtes (Poètes de brousse) et Annie Lafleur pour Ciguë (Le Quartanier).

Le jury, présidé par Denise Desautels, incluait aussi Martine Audet et Jean-Paul Daoust.

* En raison de la pandémie, la remise des prix est remise à une période indéterminée.